Quatuor de jeunes musiciens


Image

Léa Al-Saghir, premier violon

Léa Al-Saghir entre au Conservatoire de Lausanne en 2006, dans la classe de Tina Strinning. Dès 2010, elle prend des cours de quatuor à cordes avec Hans Egidi, et son quatuor "Opus 4". Elle participe à plusieurs ensembles de jeunes comme les Ministrings avec qui elle part en tournée et l’OJSR.
Elle se perfectionne ensuite dans la classe de Denitsa Kazakova en cursus pré-professionnel. Par la suite Léa sera engagée dans des ensembles baroques tels que Gli Angeli, Arabesque et Bachs Erben, et travaillera avec de grands musiciens, Stephan MacLeod, Leonardo Garcia Alarcon, (au sein de l’HEMU) Raphael Alpermann, Georg Kallweit (AKAMUS).
Depuis 2015 elle est Konzertmeisterin d’un Orchestre Baroque en Allemagne (Bachs Erben). L’ensemble se produit en Allemagne : Berlin, Brême, Leipzig... Leurs concerts sont souvent enregistrés, notamment à la Sendesaal de Brême.
Elle joue dans différents festivals de la région : Lavaux Classique, Festival Bach de Lausanne, Festival 4 Saisons, Arabesque, ainsi qu’en France, Allemagne, Finlande.
Léa a gagné plusieurs prix au concours suisse « Jugendmusikwettbewerb » en solo et avec « Opus 4 », ce qui lui a ensuite permis de participer à des masterclasses avec Gabor Takacs-Nagy, Shmuel Ashkenazi, Pavel Vernikov, Igor Voloshine, Ana Chumachenco, Gilles Apap, Dagoberto Linhares.
Elle étudie actuellement avec Svetlana Makarova à la Haute Ecole de Musique de Lausanne.
Léa est bénéficiaire de la bourse Friedl Wald depuis avril 2019.

Vanessa de Luze, deuxième violon

Née à Lausanne en 1993, Vanessa commence le violon 5 ans après, dans la classe d’Anne-Marie Jaquerod au Conservatoire de Lausanne. Elle étudie dans sa classe jusqu’à son entrée en Bachelor à la Haute Ecole de Musique de Lausanne dans la classe de Gyula Stuller. Elle étudie également le piano à ce moment-là dans la classe de Rachel Lenherr au Conservatoire de Lausanne jusqu’à l’obtention du Certificat AVCEM.
Obtenant son Bachelor HES-SO of Arts en violon en 2016, elle poursuit avec Gyula Stuller dans un master de pédagogie, qu’elle obtient en 2018. En sortant de son master elle obtient un poste de professeur de violon au Conservatoire de l’Ouest Vaudois à Morges.
Parallèlement à cela, elle passe l’audition pour le Gustav Mahler Jugendorchester et joue dans cet orchestre depuis.
Dans le but de se perfectionner, elle poursuit actuellement ses études à la Haute Ecole de Musique de Genève dans la classe de Patrick Genet pour un master en interprétation concert.

Elise Hiron, alto

Diplômée du conservatoire d'Angers au piano et au violon, Élise Hiron poursuit sa formation à la Haute École de Musique de Lausanne, dans la classe de piano de Pascal Godart, et obtient son Bachelor of Arts en 2017. Parallelement, elle suit le cursus de violon du conservatoire de Lausanne et obtient son certificat auprès de Julien Zufferey. Elle découvre l'alto sur les conseils de Hans Egidi, en classe de quatuor à cordes, et devient l'année suivante l'élève de de Noémie Bialobroda.
Elle étudie à présent l'alto au CNSM de Paris avec Jean Sulem.
Élise Hiron se produit régulièrement en concert en tant qu'altiste et pianiste, en musique de chambre, ensemble à cordes ou orchestre en Suisse, en France et ailleurs en Europe.

Martin Egidi, violoncelle

Martin Egidi débute le violoncelle à l’âge de 7 ans au Conservatoire de Lausanne. Ses études le mènent jusqu’à l’obtention d’un Bachelor avec les félicitations du jury dans la classe de Patrick Demenga. Il est alors lauréat de plusieurs prix nationaux. Depuis 2018, il poursuit ses études à la Musik-Akademie de Basel dans la classe de Danjulo Ishizaka. Il se perfectionne également auprès de musiciens de renommée internationale, tels que Marko Ylönen, Lionel Cottet, Gustav Rivinius ou encore Stephan Forck.
Martin se produit régulièrement en Suisse Romande et Alémanique notamment en soliste avec l’Orchestre des Jeunes de la Suisse Romande, l’Orchestre d’Yverdon ou l’Orchestre Qui Passe Par Là ou en duo avec le percussionniste Augustin Lipp ou la pianiste Elise Hiron.
Passionné depuis toujours par la musique de chambre, il joue dans des ensembles divers à l’occasion de concerts et autres festivals en Suisse et à l’étranger, notamment lors du Schwäbischer Frühling ou encore des Mercredis Musicaux de St-Pierre-en-Vaux.
En plus de sa pratique régulière de l’orchestre, il se consacre largement au répertoire contemporain et étudie parallèlement le violoncelle baroque à la Schola Cantorum Basiliensis.